Fattouch

Il parait qu’il fait chaud en France aussi (^_-) ! Le Fattouche ou Fatoush est une salade idéale pour ces chaudes soirées de juin.

Fattouche

Ingrédients pour 4 personnes :
1 petite botte de roquette (Jarjir en arabe)
1 dizaine de feuille de salade verte (type romaine)
1 dizaine de tomates cerises
1 dizaine de petit radis
1 concombre
4 tranches de pain rassi 
Melasse de grenade
1 c. à s. de sumac

Huile d’olive
Sel 
Menthe et Persil plat 

Laver et essorer les salades. Equeuter les herbes et les hacher grossièrement. Couper en quatre les tomates cerises, le concombre en morceaux. Couper les radis en rondelles très fines. Mettre le tout dans un grand saladier.
Préparer l’assaisonnement avec 2 c. à s. de mélasse de grenade et 4 d’huile d’olive, ajouter le sel et une c. à s. de sumac.
Pour terminer, juste avant de servir, faire revenir dans de l’huile d’olive le pain coupé en petits croutons. Mélanger et servir immédiatement !

Blettes farcies comme des feuilles vigne

I’m back !! Après presque 3 mois sans cuisine je suis contente de retrouver des fourneaux (^-^) ! Cette recette je l’ai improvisée après avoir vu faire mon amie S. Avec cette recette Syrienne elle a révolutionné ma façon de cuisiner les blettes. C’est un peu limite pour la saison des blettes en Europe, mais cette recette est à garder dans les tiroirs pour le printemps !

blettes-farcies

Pour environ 15 feuilles de Blettes farcies :
15 feuilles de blettes jaunes et rouges
125 gr de riz rond
3 c. à s. d’aneth fraiche ciselée
1 c. à s. de persil plat frais ciselé
1 oignon rouge
1 tomate (optionnel en fonction de la saison)

100 ml d’huile d’olive
25 ml de jus de citron
Sel et poivre

Mettre le riz à tremper au moins 30 minutes dans de l’eau claire. Nettoyer les feuilles de blettes séparés de leurs tiges (les réserver pour un bol d’abondance par exemple). Ciseler l’oignon et les herbes, couper la tomate en petits morceaux. Égoutter le riz et mélanger le aux herbes, aux morceaux de tomate et à l’oignon ciselé. Saler, poivre au goût et ajouter un trait de jus de citron et 50 ml d’huile d’olive. Mélanger.
Commencer le façonnage des petits rouleaux. Pour celles ou ceux qui ont déjà fait des nems ou des rouleaux de printemps c’est à peu près la même technique…
Étaler les feuilles sur une surface plane, côté nervure/mat vers le haut. Distribuer une  bonne cuillère à café de riz, plus ou moins grosse en fonction de la taille de la feuille, sur le centre, un peu au dessus de l’emplacement où il y avait la queue de la feuille. Rabattre sur le riz les deux parties inférieures de la feuille, puis les côtés. Pour finir rouler sur lui même et vers le haut le petit paquet de riz. Répéter l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de farce ou de feuille. Sinon voir ici.
Disposer au fond d’une grande sauteuse 2 feuilles de blettes (les plus « moches »), puis déposer dessus les rouleaux, en rangs bien serrés, en une couche, deux maximum. Arroser avec le jus de 1 citron, l’huile d’olive restante et couvrir à hauteur d’eau, pas plus. Déposer sur le tout une assiette retournée et un cailloux par dessus. Ca empêchera les rouleaux de bouger durant la cuisson. Après l’ébullition, cuire le tous à feu très doux pendant 20/30 minutes. Laisser refroidir, et déguster à température ou tiède. Les blettes farcies se conserveront une semaine au réfrigérateur.

Oeuf cocotte au shiitake

Oeuf cocotte.jpg

C’est (re) la saison des shiitake alors on en profite !! Ce champignon asiatique que l’on trouve de plus en plus facilement en France est bourré de vertus : vitamine D, Zinc, Cuivre, …
Ici on adore cette recette simplisme de Valérie Cupillard ! Idéale le soir accompagné d’une salade (-_^).

Pour 4 personnes :
4 oeufs
12 cl de crème de riz liquide
8 shiitake frais 
Huile de coco
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C. Détaillez les champignons en petites lamelles. Graisser 4 ramequins avec de l’huile de coco. Versez 3 cuillères à soupe de crème de riz dans chaque ramequin. Ajoutez un oeuf par ramequin, quelques lamelles de champignons, saler et poivrer. Déposez les ramequins au four pour 15 minutes. Lorsque le blanc d’oeuf est de la  même couleur que la crème de riz, c’est cuit. Décorer avec quelques feuilles de persil et server aussitôt pour déguster les oeufs cocottes bien chaud !

Nota: hors saison on peut faire la même recette avec des shiitake déshydratés.

 

Carotte cake salé et printanier

Carotte cake salé.jpg

Décidément cette année sera celle des cakes salés ou « bread« , du moins chez nous *^ ^* ! Celle-ci, non comptent d’être visuellement assez jolie, eu beaucoup de succès lors de l’annuel apéro paysan de notre AMAP. Je devais donc la rajouter dans mon cahier de recette !

Pour 1 cake :
150 gr de farine de petit épeautre
5 gr de levure chimique
1 c. à c. de curcuma
1/2 c. à c. de cumin moulu
1/4 c.à c. de poivre 5 baies 
moulu
2 oeufs
75 ml d’huile d’olive
75 ml de lait entier bio
1 c. à c. de sel

250 gr de carottes, lavées et râpées
1 oignon frai émincé avec la tige
Du persil plat émincé
6 asperges vertes  

Un peu de sésame blanc

Préchauffer le four à 180°C. Verser dans un saladier les farines, la levure chimique, le curcuma, et le cumin et le poivre. Mélanger le tout. Dans un bol mélanger les oeufs l’huile d’olive, le lait et le sel. Verser le mélanger humide dans le mélange sec. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte à cake bien lisse. Terminer en ajoutant les carottes, le persil et l’oignon frai, mélanger. Verser la moitié de la pâte dans un moule préalablement huilé, et déposer en diagonal, 3 asperges vertes. Compléter avec le reste de pâte, et terminer par déposer dessus les 3 autres asperges et un peu de sésame. Enfourner pour 40 minutes de cuisson. Démouler et  laisser refroidir avant de déguster.

Dolma : feuilles de vignes farcies au riz

Dolma-feuilles de vignes farcies au riz

Eh bé… Cette recette viens de loin et je suis pas peu fière d’y être arrivée du premier coup ! Il y a à un peu plus de 10 ans je mangeais pour la première fois dans un restaurant Libanais à Paris et je tombais en amour pour les feuilles de vignes farcies au riz. Depuis je les achetais chez des traiteurs quand j’en trouvais, ou bien en boite, parce que  c’est bien pratique pour les piques niques… Voilà qu’un beau jour de l’année dernière un gentil traiteur Grec s’est installé dans le petit marché de ma p’tite ville de province et à force de palabre culinaire, il m’a vendu des feuilles de vignes en saumure et m’a donné avec la fameuse recette… Ce qui est amusant c’est que ça a justement correspondu à l’achat du merveilleux livre L’Art de la Fermentation où l’on trouve aussi cette recette, et à un futur prochain voyage au Proche-Orient… Bref, comme on dit en japonais c’est 縁 [えん, é-n] : destin, karma, relation, connexion
Ceci dit, même si finalement cette recette est plutôt simple, elle est très chronophage !!  Faut bien avoir 2 bonnes heures devant soit, ou faire ça à plusieurs (-_^) !

Pour environ 30 dolma :
35 feuilles de vignes en saumure
125 gr de riz rond
2 c. à s. de menthe fraiche ciselée
3 c. à s. d’aneth fraiche ciselée
1 c. à s. de persil plat frais ciselé
3 oignons frais + leurs tiges
350 ml d’eau
100 ml d’huile d’olive
25 ml de jus de citron
Sel, poivre et curcuma pour moi !

Mettre les feuilles de vignes à tremper au moins 30 minutes dans de l’eau claire, pour enlever le goût de vinaigre. Pendant ce temps, dans une grande poêle, faire revenir les oignons ciselés dans la moitié d’huile, lorsqu’ils sont cuit, ajouter le riz, l’eau, le curcuma (optionnel) et faire cuire 3 minutes à partir de l’ébullition. Eteindre le feu, rajouter les herbes, le sel, le poivre, mélanger et laisser refroidir. Lorque le riz aura absorbé toute l’eau, commencer le façonnage des petits rouleaux. Pour celles ou ceux qui ont déjà fait des nems ou des rouleaux de printemps c’est à peu près la même technique…
Etaler les feuilles sur une surface plane, côté nervure/mat vers le haut. Distribuer une cuillère à café de riz, plus ou moins grosse en fonction de la taille de la feuille, sur le centre, un peu au dessus de l’emplacement où il y avait la queue de la feuille. Rabattre sur le riz les deux parties inférieures de la feuille, puis les côtés. Pour finir rouler sur lui même et vers le haut le petit paquet de riz. Répéter l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de farce.
Disposer au fond d’une grande sauteuse 4 feuilles de vignes (les plus « moches »), puis déposer dessus les rouleaux, en rangs bien serrés, en une couche, deux maximum. Arroser avec le jus de 1 citron, l’huile d’olive restante et couvrir à hauteur d’eau, pas plus. Déposer sur le tout une assiette retournée et un cailloux par dessus. Ca empêchera les rouleaux de bouger durant la cuisson. Après l’ébullition, cuire le tous à feu très doux pendant 20/30 minutes. Laisser refroidir, et déguster à température ou froids. Ils se conserveront une semaine au réfrigérateur.
Les dolma sont parfait pour accompagner les traditionnels mezze méditerranéen !

Si le pliage des feuilles de vignes reste énigmatique, cette video version « farce à la viande » devrait aider (*^ ^*) !
https://www.youtube.com/watch?v=3fjYhrJQL_I

Mini cake salé féta-olive

Cake salé-feta-olive

Si maintenant je maitrise à-peu-près les « bouddha-bowl« , et le dashi, c’est loin d’être le cas pour les repas « assis » avec entrée/plat/dessert… À la place je finie souvent par improviser un apéro-dinatoire (-_^) *. Ces mini-cakes sont super moelleux et très rapide à faire, et s’il en reste le lendemain, ils se glisseront facilement dans un bento.

Pour 12 mini-cakes :
60 gr de farine de riz complet 
60 gr de farine de millet
60 gr de fécule de pomme de terre
4 gr de levure chimique sans gluten 
1 c. à c. de curcuma
1 c. à c. de Zaatar
3 oeufs
75 ml d’huile d’olive
75 ml de lait végétal
Olives à la grecque dénoyautées
150 gr de féta
Du persil plat 
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C. Couper la féta en dés et émincer le persil. Verser dans un saladier les farines, la levure chimique, le curcuma, et le Zaatar et mélanger le tout. Dans un bol mélanger les oeufs l’huile d’olive et le lait. Verser le mélanger humide dans le mélange sec. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte à cake bien lisse. Terminer en ajoutant les dés de fêta, le persil et les olives noires, mélanger. Verser environ 3 cuillères à soupes de pâtes par moules à muffins légèrement huilés, et enfourner pour 15/20 minutes de cuisson. Démouler et déguster tiède.

Croquette de flocons d’avoine et pois chiche minute

Croquette minute

Cuisiner c’est chouette, mais on a pas toujours de temps ou d’énergie à y consacrer… Du coup il m’arrive d’acheter des préparations, histoire d’avoir toujours un repas vite fait sous le coude : préparation pour falafel, galettines, etc. C’est pratique, mais je trouve ça encore mieux quand c’est en plus 100% fait maison !
Si, si c’est possible, après la « cookies jar » voici la « veggie croquette jar » ! Bon, honnêtement, je pense qu’elle fera moins plaisir que la première en cadeau gourmand…
Cette recette minute, sans gluten, avec un mélange qu’on peut préparer « en mâââsse » et à l’avance est en plus super bonne ! Bref, c’est vite devenue LA solution pour les jours de sprint ou de flemme  #finilespizzasurgeléeslesoir :p

Pour 250 gr de mélange sec :
60 gr de flocons d’avoine (sans gluten)
60 gr de flocons de pois chiche
80 gr de farine de riz complet précuite
50 gr d’un mélange de graines (tournesol, lin, chia, amarante)
1 c. à c. de curcuma
1/2 c. à c. de zaatar (optionnel, qu’on peut remplacer par des herbes de provence)

Pour 4 grosses croquettes ou 6 petites :
125 du mélange sec
100 ml de lait d’amande
1 oeuf
1 pincée de sel
Un peu de ghee

Pour la garniture (optionnel et surtout avec ce qu’il y a dans le frigo !) :
1/2 oignon
1 poignée d’épinards frais
4/5 brins de persil plat
Un peu de ghee

Le weekend, ou n’importe quand, mélanger tous les ingrédients secs dans un bocal en verre et socker le tout dans un placard.
Le jour « J » peser 125 gr du « mélange sec » dans un saladier. Mélanger avec le lait l’oeuf et une pincée de sel. Laisser reposer une quinzaine de minute. La deuxième étape est optionnelle, on peut directement faire cuire les croquettes dans un peu de ghee, ou profiter que le pâte prenne pour ajouter 2/3 légumes qui trainerai dans le fond du frigo : émincer la moitié d’un oignon, laver et couper grossièrement une poignée d’épinard avec quelques feuilles de persil par exemple. Ensuite, faire revenir rapidement, avec un peu de ghee, les oignons dans une poêle. Lorsqu’ils sont translucide ajouter le mélange épinard-persil et éteindre le feu. Verser le tout dans le mélange à croquette, remuer et faire 4 galettes directement dans la poêle qu’on aura remise à chauffer avec un peu de ghee. Laisser cuire 2/3 minutes de chaque côté, et servir avec une salade vert par exemple.

Ps : Ce qui est top dans ce concept c’est qu’il suffit de garder les même proportions de flocons et de farine précuite du « mélange sec » pour décliner le principe à l’infini !! Idem pour le mélange de graines !
Mon prochain mélange sera : flocons de riz et de sarrasin + shiitake déshydratés et déjà tranchés !