Pancake vert au Blettes

Pancakes aux verts de Blettes

Le pancake de vert de blettes est une spécialité de l’Aveyron appelée « farçou ». L’ingrédient principal est la blette, bette ou carde. Ce légume aux feuilles géantes a un gout qui rappelle l’oseille et l’épinard. Cette recette, végétarienne, sans gluten est aussi « kids friendly » parce que ce légume en gratin ou en soupe a sinon souvent du mal à passer !

Ingrédients pour une douzaine de pancake vert :
200g de feuilles de blettes
1 petit bouquet de persil
1 échalote
1 petit oignon
1 gousse d’ail
2 oeufs
100g de farine sans gluten (ici 45 gr de farine de quinoa, 45 gr de farine de riz, 10 gr de fécule de pomme de terre)
200 ml de lait d’amande
1 c. à c. de levure chimique (sans gluten)
Curcuma, sel et poivre
Ghee (beurre clarifié)

Séparer les feuilles vertes de leurs côtes (conserver les côtes pour une autre recette). Mixer les feuilles de bettes et de persil. Ajouter l’échalote, l’oignon et l’ail, puis mixer de nouveau. Dans un saladier, mélanger au fouet les oeufs, la farine et le lait. Incorporer le hachis vert à la pâte à pancake dans le saladier, saler, remuer et mixer encore un peu ce mélange. Dans une poêle, sur feu moyen, faites cuire les pancakes dans un peu de ghee, environ 2 min de chaque côté. Déposer les pancakes sur du papier absorbant. Servir accompagnés d’une salade verte, et une sauce yaourt.

Pizza au Pesto de Kale

Pizza3

Cette Pizza 100% maison et sans gluten, de la pâte à la garniture est juste trop bonne!
Les recettes de base (pâte et pesto) sont issues du livre l’Enclycopédie du sans gluten de Cléa, lecture que je recommande vivement, pour le reste, j’ai suivie mon inspiration, et le contenu du frigo ^ ^*

Ingrédients pour 1 pizza :
Pour la pâte :
125 gr de farine compléte de riz
60 gr de farine de sarrasin 
60 gr de farine de pois chiche
1 c. à c. de levure desydraté sans gluten
1 c. à s. d’huile d’olive
200 ml d’eau tiède
Sel
Pour la garniture :
1/2 potimarron
1 c. à s. d’huile d’olive 
1 feuille de kale
1/2 jus de citron
Du fromage de chèvre (optionnel et au choix)
Des olives (vertes ou noir)

Sel
Pour le pesto de Kale :
50 gr de feuilles de Kale (sans la tige)
50 gr de graines de courges
1 gousse d’ail
80 gr d’huile d’olive
Sel

1- Faire la pâte : Mélanger les farines, le sel, et la levure dans un grand saladier. Ajouter l’huile d’olive, mélanger un peu, puis incorporer progressivement l’eau à la pâte. Former une boule homogène, puis l’étaler directement à la main sur une feuille de papier sulfurisé préalablement légèrement fariné avec un peu de farine de riz. Couvrir d’un torchon, et laisser pousser une petite heure.
2- Cuire le potimarron : laver et détailler en petits cubes le demi potimarron. Sur une plaque de cuisson légèrement huilée, mettre les cubes à cuire une vingtaines de minutes à 180°C au four.
3- Le pesto de Kale : profiter de la pousse de la pâte et de la cuisson du pottimarron pour avancer dans la recette (-_^) ! On profite du four pour légèrement toster les graines de courges, puis, mettre tous les éléments dans un mixer, et mixer. Hop, c’est prêt !
4- Garnir la pizza : Déposer une couche de pesto sur la pâte. Rajouter les morceaux de potimarron, le fromage de chèvre (ici du bleu), les olives et enfourner pour 30 minutes à 180°C.
5- Servir : Pendant que la pizza cuit, dans un saladier détailler la feuille de Kale restante, la mélanger avec un peu de jus de citron, de sel et d’huile d’olive, et rajouter cette verdure sur la pizza chaude au moment de servir. Bon app’ !

Soupe de lentilles, kale et shiitake

Soupe Lentilles Kale et Shiitake

Encore une soupe ! Vi… C’est un peu le dîner de base chez nous, et puis celle là est un vrai cocktail de nutriments essentiels en cette saison : les shiitakés sont pleins de Zinc, les lentilles de magnesium, le kale de vitamine C et le curcuma est un puissant antioxydant… Cette soupe est encore meilleure agrémentée d’un oeuf mollet est de toasts bien croustillants ! Alors comme ce weekend il y a, à nouveau, une micro baisse de température, un bon plat tout chaud avant « d’aller dodo », y’a rien de plus réconfortant ^ ^ !

Ingrédients pour 4 bols :
250 gr de lentilles roses du Berry, rincés
1 c. à s. de ghee (beurre clarifié)
1 c. à s. de curcuma

2-3 échalotes « golden gourmet » coupées en petits dés
2-3 gousses d’ail

Une dizaine de Shiitake séchés
2 branches de thym frais
1 c. à c. de sauce de soja (Tamari)
50 ml de lait végétal (au choix)
500 ml de Dashi (bouillon) de Shiitake (voir le 1er point de la recette)
3-4 tiges de chou kale, équeutés et émincés grossièrement
Sel et poivre moulu, selon goût
4 oeufs mollet et du pain toasté, pour servir

4h minimum avant, faire tremper les Shiitake séchés dans 500 ml d’eau. Au bout de ce laps de temps égoutter les champignons en prenant soit de garder l’eau de trempage = le fameux Dashi
Apportez une casserole d’eau à ébullition. Ajouter les lentilles et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elles soient juste tendres, soit environ 20 minutes. Égoutter et réserver (on peut aussi les faire à l’avance).
Dans un faitout, faire chauffer le ghee et le curcuma à feu moyen. Ajouter les échalotes et remuer. Les faire cuire environ 4 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement ramollis et translucides. Ajouter les champignons émincés laisser-les cuire une bonne minute. Ajouter alors l’ail et le thym dans la casserole et remuer. Une fois que l’ail à bien parfumé le tout, ajouter le Tamari. Terminer en Incorporant le Dashi (bouillon de Shiitaké), remuer et porter le mélange à ébullition. Laisser cuire à petits bouillons pendant 5 à 8 minutes.
Dans un blender, ou dans un contenant à part avec un mixeur à bras, mixer une louche de soupe avec des champignons en veillant à ce que vous incluez suffisamment de liquide. Mixer jusqu’à ce que se soit complètement lisse, puis re-mettre ce mélange dans la casserole, avec les lentilles cuites et cuire à nouveau 5 minutes. Ajouter enfin le lait végétal, le chou émincé et remuer. Amener à nouveau le mélange à ébullition juste pour 1 ou 2 minutes, vérifier l’assaisonnement et servir. La texture finale doit être comme un ragoût épais et crémeux.
Servir la soupe bien chaude avec un oeuf mollet posé directement dans le bol (si, si c’est meilleur comme ça !) et des toasts ou tout autres accompagnements de votre choix. Yum !

Bol d’abondance d’hiver

Bol d'abondance hiver

Pour être exacte ce n’est pas qu’une recette, mais plutôt une source d’inspiration où la combinaison de légumes, de céréales et de légumineuses peut changer à l’infini au grès des saisons. Traduction littéral issu du blog my new roots (ma bible culinaire ^^*), la philosophie du « bol d’abondance », est aujourd’hui largement reprise partout. On la retrouve sous les termes de « veggie bowl » ou encore « bol de bouddha ». Faut dire que c’est top de manger en une seule fois autant de légumes, avec des couleurs et des textures différents ! Le principe est très simple, choisissez vos légumes favoris, que vous accompagnerez avec une portion de céréales+légumineuses au choix. Ensuite, il suffit d’adapter les quantités au nombre de convives et les restes peuvent être utilisés pour créer soit, des bols semblables, soit des Bento, ou encore des sandwiches chaux les jours suivants…

Ingrédients pour 3/4 bols :
Pour le riz :
2/3 tasse de riz rond complet
1/3 tasse de lentilles du Berry
Pour la garniture :
4 feuilles de choux Kale
2 petites carottes
2 petits navets
1 petit radis noir
1 avocat mûre
5/6 blancs de côtes de Blettes
1 c. à s. de Ghee (beurre clarifié)
1/2 c. à c. de curcuma
1 gousse d’ail
Pour la sauce :
1 c. à s. de persil plat haché
1 échalote coupée finement
1 jus de citron ou de lime
½ c. sel de mer
3 c. à s. de pâte Tahini

La veille (optionnel) :
Mélanger le riz et les lentilles dans un bol, couvrir d’eau et les laver ensemble. Égoutter et répéter jusqu’à ce que l’eau soit claire. Couvrir d’eau et laisser tremper une nuit (jusqu’à 8 heures), si possible. Égoutter et rincer.
Dans une casserole moyenne mettre le riz et les lentilles, 1 tasse ½ d’eau (si trempé – 2 tasses d’eau si non trempé). Porter à ébullition, réduire et laisser mijoter jusqu’à ce que l’eau ait été absorbé et que le riz et les lentilles sont cuits (environ 30-45 minutes selon si les graines ont trempée ou non).
Pendant que le riz et les lentilles cuisent, laver et détailler les différents légumes. Faire cuire une dizaine de minutes en sauteuses, les côtes de blettes avec un peu de Ghee, d’ail et de Curcuma. Réserver, et profiter de la poêle pour faire sauté le Kale 5/6 minutes. Réserver.Dans une casserole faire blanchir une dizaine de minutes dans de l’eau salé les carottes et les navets. Réserver.
Pendant que le riz et les lentilles continu de cuirent ont peut également préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients ensemble, puis détailler l’avocat en cube et le radis noir en fine rondelle.
Pour assembler le bol, mettre au fond un peu de riz et lentilles, puis répartir les différents légumes, ajouter les cubes d’avocat et les rondelles de radis noir sur le côté et verser la sauce sur le tout. J’ai ajouté une cuillère de tapenade pour la gourmandise (-_^)*.

Enjoy !

 

Navet façon « Furofuki Daikon »

Le daikon (long navet/ radis japonais) mijoté et napé de sauce miso avec juste un petit zeste de yuzu, est un vrai concentré de gout hivernal au Japon ! Pour les français, de petits navets feront l’affaire (^ ^) !

Furofuki Daikon

Le daikon (long navet/ radis japonais) mijoté et napé de sauce miso avec juste un petit zeste de yuzu, est un vrai concentré de gout hivernal au Japon ! Pour les français, de petits navets feront l’affaire (^ ^) !

Pour 6 portions :
6 petits navets
1 morceau de kombu
3 c.s. de miso 
1 jaune d’oeuf
100 ml de dashi
3 c.s. mirin
2 c.c. sucre complet
zeste de yuzu

Peler les navets et les mettre dans une large casserole (éviter les chevauchements), puis les couvrir avec de l’eau. Porter à ébullition, puis réduire le feu légèrement et cuire pendant 10 minutes. Cette première cuisson permet de se débarrasser de la saveur amère des navets. Enlever la première eau, et re-remplir d’eau froide pour couvrir le daikon. Ajouter le kombu et porter à ébullition. Laisser mijoter pendant une 20min. Vérifier la cuisson, il faut que les navets soientt cuit à cœur.
Dans une petite casserole préparer la sauce miso. Sur un feu moyen, mélanger le dashi, le miso blanc, le mirin et le sucre. En remuant constamment, baisser le feu une fois que la sauce est bien chaude. Hors du feu, ajouter le jaune d’œuf et bien mélanger. Remettre la sauce à épaissir quelque minutes à feu très doux. Dans un petit bol, placer un navet, une cuillère à soupe de sauce miso sur le dessus, et ajouter le zeste de yuzu.