Okra/Gombo/Bhnidi à la tomate (olives et citron confit)

On continu « l’orientalisation » chez Pesto&Chorella ! Voici une recette adaptée de “Plenty” de Yotam Ottolenghi, avec quelques modifications (=sans le côté pimenté).
 Okra-Gombo-Bhnidi à la tomate olives et citron confit
Ingrédients pour 4 personnes :

1 c. à s. d’huile d’olive
1 c. à c. de coriandre en poudre
1 c. à c. de curcuma en poudre
1 oignon rouge, haché
500 gr de tomates fraîches, coupées en petits dés
400 gr de gombo/okra frais
12 olives noires dénoyautées, coupées en deux
1 cuillère à soupe de citron confit au sel
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C. Préparer les gombos/ocras en « chanfreinant » la queue du légume sans le percer (il ne faut pas que les graines s’échappent durant la cuisson). Quand le four est chaud, disposer les gombos/okras sur une plaque de cuisson, recouverte de papier sulfurisé et verser un filet d’huile d’olive. Faire rôtir pendant environ 15 minutes.
Chauffer l’huile dans une poêle. Ajouter la coriandre et le curcuma et quand cela commence à frétiller, ajouter l’oignon haché. Réduire à feu moyen et faire cuir quelques minutes, jusqu’à ce que l’oignon devienne translucide. Ajouter les tomates et une tasse d’eau et laisser mijoter pendant environ 15/20 minutes. Si ça commence à attacher, ajouter un peu d’eau, la consistance doit être d’une sauce épaisse.

A ce moment, les gombos/okras doivent être cuits. Les ajouter dans la casserole, avec les olives, le citron confit finement ciselé, du sel et du poivre.
Avant de servir, on peut saupoudrer ce plat avec une cuillère à soupe d’herbes fraîches au choix. Servir en entrée avec du pain pita, ou comme ici en plat principal, accompagné de riz.

Salade de lentilles aux légumes racines, sauce Tahini

Ou comment célébrer les légumes racines nouveaux à l’oriental (-_^) !

Salade de lentilles aux legumes racines sauce Tahini

Ingrédients pour 2 personnes :
1 betterave crue (moyenne)
4 carottes primeurs (moyennes)
4 navets primeurs (petits)
4 petits oignons frais
120 gr de lentilles vertes 
1 c. à s. de Tahini
1/2 jus de citron
1 c. à s. d’huile d’olive
1/2 c. à c. de curcuma

Sel et poivre

Eplucher et découper les différents légumes en morceaux, puis les mettre à cuire sur une plaque au four avec un peu de curcuma et d’huile d’olive pendant une vingtaine de minutes, thermostat 200°C.
Pendant ce temps faire cuire les lentilles dans 3 fois leurs volumes d’eau. Lorsqu’elles sont cuites, les saler et les mettre dans le fond d’un plat. Poser dessus les légumes racines cuits au four, saler et poivrer légèrement, puis préparer la sauce. Dans un petit bol mélanger le Tahini et le jus de citron, on obtient alors texture blanche et pâteuse, puis ajouter l’huile d’olive et un peu d’eau chaude pour délayer le tout. Verser la sauce sur les légumes, mélanger le tout avec les lentilles, servir encore tiède ou froid.

Blettes farcies comme des feuilles vigne

I’m back !! Après presque 3 mois sans cuisine je suis contente de retrouver des fourneaux (^-^) ! Cette recette je l’ai improvisée après avoir vu faire mon amie S. Avec cette recette Syrienne elle a révolutionné ma façon de cuisiner les blettes. C’est un peu limite pour la saison des blettes en Europe, mais cette recette est à garder dans les tiroirs pour le printemps !

blettes-farcies

Pour environ 15 feuilles de Blettes farcies :
15 feuilles de blettes jaunes et rouges
125 gr de riz rond
3 c. à s. d’aneth fraiche ciselée
1 c. à s. de persil plat frais ciselé
1 oignon rouge
1 tomate (optionnel en fonction de la saison)

100 ml d’huile d’olive
25 ml de jus de citron
Sel et poivre

Mettre le riz à tremper au moins 30 minutes dans de l’eau claire. Nettoyer les feuilles de blettes séparés de leurs tiges (les réserver pour un bol d’abondance par exemple). Ciseler l’oignon et les herbes, couper la tomate en petits morceaux. Égoutter le riz et mélanger le aux herbes, aux morceaux de tomate et à l’oignon ciselé. Saler, poivre au goût et ajouter un trait de jus de citron et 50 ml d’huile d’olive. Mélanger.
Commencer le façonnage des petits rouleaux. Pour celles ou ceux qui ont déjà fait des nems ou des rouleaux de printemps c’est à peu près la même technique…
Étaler les feuilles sur une surface plane, côté nervure/mat vers le haut. Distribuer une  bonne cuillère à café de riz, plus ou moins grosse en fonction de la taille de la feuille, sur le centre, un peu au dessus de l’emplacement où il y avait la queue de la feuille. Rabattre sur le riz les deux parties inférieures de la feuille, puis les côtés. Pour finir rouler sur lui même et vers le haut le petit paquet de riz. Répéter l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de farce ou de feuille. Sinon voir ici.
Disposer au fond d’une grande sauteuse 2 feuilles de blettes (les plus « moches »), puis déposer dessus les rouleaux, en rangs bien serrés, en une couche, deux maximum. Arroser avec le jus de 1 citron, l’huile d’olive restante et couvrir à hauteur d’eau, pas plus. Déposer sur le tout une assiette retournée et un cailloux par dessus. Ca empêchera les rouleaux de bouger durant la cuisson. Après l’ébullition, cuire le tous à feu très doux pendant 20/30 minutes. Laisser refroidir, et déguster à température ou tiède. Les blettes farcies se conserveront une semaine au réfrigérateur.

Tamagoyaki (omelette japonaise)

TamagoTeriyaki.jpg

Voici une recette bien sympa, qui à toujours son petit effet, mais qui est surtout très pratique à glisser dans un bentô, pour un pique-nique ou dans un bol d’abondance (-_^) !

Ingrédient pour 1 maki (=rouleau):
4 oeufs
2 c. à s. de dashi (maison ou non) 
1 c. à s. de sauce soja
1 c. à s. de mirin
1 c. à c. de sucre (optionnel)
Huile de colza

Casser et battre les œufs dans un bol avec une fourchette. Ajouter la c. à s. de sauce soja, la c. à s. de mirin, et celle de sucre (optionnel, moi j’en mets pas, mais c’est la vrai recette…).  Mélanger le tous, et ajouter le dashi. Si on est un peu perfectionniste, on peut passer ce mélange à la passoire, pour un résultat « plus lisse », mais on peu tout à fait se passer de cette étape… Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle à feu moyen. Mettre une petite quantité d’œufs battus dans la poêle chaude. Quand c’est presque cuit (le haut ne doit pas être complètement cuit), réserver l’omelette dans un coin de la poêle. Graisser légèrement la poêle une seconde fois à l’aide de papier absorbant, puis ajouter à nouveau une petite quantité d’œufs dans la poêle chaude. À nouveau, attendre que les œufs soient presque cuits. Commencer à rouler le premier morceau d’omelette sur le second, de façon à obtenir un petit rouleau. Répéter l’opération en veillant à graisser la poêle entre chaque couche. Continuer à faire de nouvelles couches d’omelette et à les ajouter au rouleau jusqu’à ce que toute la préparation soit utilisée. Retirer le rouleau de la poêle et le rouler assez serré dans un tapis à sushi (optionnel, si on en a pas, ça marche aussi très bien, mais c’est plus « joli » avec). Attendre que le maki d’omelette refroidisse avant de le couper en tranches de 2 cm environ.

Bon, j’avoue, c’est beaucoup plus simple avec une vidéo… Ici vous y verrez 2 versions, l’une dans une poêle rectangulaire (façon traditionnelle de faire), l’autre dans une poêle ronde (c’est comme ça que je fais)… Et puis surtout dans la deuxième version, on voit comment on peu être créatif, en ajoutant des feuilles de nori entre les couches, mais ça marche avec pleins de chose : feuilles de Shiso, ciboule, persil…

 

Oeuf cocotte au shiitake

Oeuf cocotte.jpg

C’est (re) la saison des shiitake alors on en profite !! Ce champignon asiatique que l’on trouve de plus en plus facilement en France est bourré de vertus : vitamine D, Zinc, Cuivre, …
Ici on adore cette recette simplisme de Valérie Cupillard ! Idéale le soir accompagné d’une salade (-_^).

Pour 4 personnes :
4 oeufs
12 cl de crème de riz liquide
8 shiitake frais 
Huile de coco
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C. Détaillez les champignons en petites lamelles. Graisser 4 ramequins avec de l’huile de coco. Versez 3 cuillères à soupe de crème de riz dans chaque ramequin. Ajoutez un oeuf par ramequin, quelques lamelles de champignons, saler et poivrer. Déposez les ramequins au four pour 15 minutes. Lorsque le blanc d’oeuf est de la  même couleur que la crème de riz, c’est cuit. Décorer avec quelques feuilles de persil et server aussitôt pour déguster les oeufs cocottes bien chaud !

Nota: hors saison on peut faire la même recette avec des shiitake déshydratés.

 

Tarte/Pizza aux Blettes

Tarte-Pizza aux blettes

Quand on est « locavore » et « AMAPien », il y des saisons moins faciles que d’autre, car durant des périodes plus ou moins longues certains légumes reviennent un peu trop régulièrement… Chez nous c’est le choux, les navets et les blettes ! On a beau aimer ça, au bout d’un moment l’imagination manque… Pourtant, parfois, au hasard de lecture, on peut tomber sur une recette qui change la vie (-_^) !
Jusque là je me contentais de faire des gratins, des pancakes et des curry…Celle-ci à une histoire marrante. Bon elle déjà, elle s’inspire largement de la galette de Cléa, sans quoi j’aurai jamais eu l’idée de faire une tarte aux blettes (jusque là je me contentais de faire des gratins, des pancakes, des curry…). Ensuite, comme d’habitude j’ai adapté les choses en fonction de ce que j’avais en stock : on m’avait récemment donner du levain chef et j’avais reçu un sac de farine « moyenâgeuse » à la suite d’un colloque à Guédelon… Il n’en fallait pas moins pour se lancer dans la création de buns pour de futurs burger et surtout de pâte à pizza ! La « Tarte/Pizza aux Blettes » était née *^ ^*.

Pour la pâte à pizza :
80 gr de levain mûr
150 gr d’eau
50 gr d’huile d’olive
240 gr de farine de blé complet (ici de Guédelon)
5 gr de sel

Pétrir tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une boule lisse et homogène (quelques minutes). Placer la boule de pâte dans un bol, et la laisser reposer 2h sous un torchon propre. Une fois ces 2 heures écoulées, on peut la congeler pour plus tard, ou bien l’utiliser de suite !

Pour une Tarte/Pizza aux Blettes :
1 pâte à pizza (maison ou non)
1 petite botte de blettes (rouge ici)

1 petit oignon frai
1 pot de brousse (ou comme ici, du caillé de chèvre frai) 
1 c. à s. d’huile d’olive
3/4 tomates séchés (optionnel) 
Des olives noires
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180 °C. Laver et émincer les blettes. Cuire à la vapeur pendant 8 mn, jusqu’à ce que les côtes soient tendres. Puis ajouter les feuilles, couvrir et éteindre le feu. Laisser ainsi 2/3 minutes, puis réserver. Abaisser la pâte à pizza sur une feuille de papier cuisson et la transférer sur une plaque de cuisson. Ecraser la brousse et la repartir généreusement sur le fond de pâte. Ajouter un filet d’huile d’olive et 2/3 tours de moulins à poivre. Bien égoutter les blettes et les disposer par dessus. Emietter encore un peu de brousse sur les blettes. Ajouter l’oignon frai émincé, les tomates séchés taillé en petits morceaux (optionnel). Saler, poivrer et rajouter à nouveau un filet d’huile d’olive. Terminer avec des olives. Enfourner pour 30 mn. Servir chaud, tiède ou froid.

Petits pois-carottes en salade

Petits pois carottes en salade.jpg

J’avais de beaux petits pois frais, de belle carottes primeurs, et envie d’une salade qui fasse un peu été après toute cette pluie… J’ai donc adapté ma recette de carotte à la marocaine en ajoutant des petits pois. Le cumin donne ce goût réconfortant, pleins de soleil, et ce mélange fut bien bon !!

Pour 1 belle salade :
250 gr de carottes primeur
400 gr de 
petits pois frais en cosses
1 oignon frais
1 branche de menthe
1 c. à c. de cumin en poudre
3 c. à s. d’huile d’olive
Le jus d’un citron
1 pincée de sel
1 pincée de poivre
Quelques graines germées
 (optionnel) 

Gratter les carottes et les tailler en rondelles. Faire cuire les carottes dans de l’eau salée (environ 8 min a partir du moment où l’eau est à ébullition). Égoutter et laisser les carottes refroidir un peu. Pendant que les carottes cuisent, écosser les petits pois. Faire cuire les petits pois dans de l’eau salée (environ 3 min a partir du moment où l’eau est à ébullition). Lorsqu’ils sont cuit, les passer rapidement sous l’eau froide pour arrêter la cuisson et garder fixer la couleur. Mettre les carottes et les petits pois dans un plat, ajouter les feuilles de menthe et l’oignon frai finement émincé. Préparer la sauce avec la poudre de cumin, le jus de citron, l’huile d’olive, le sel et le poivre. Ajouter la sauce dans le saladier et mélanger le tout. Servir à température avec quelques graines germées pour la déco !